Approche synthétique d’une séance en thérapie brève

Souvent interrogé sur le contenu d’une séance en thérapie brève, et pour dépasser la curiosité généralement focalisée sur les différents états de conscience (ordinaires ou modifiés, associés ou dissociés) avec ou dans lesquels chaque professionnel accompagne son client, voici très schématiquement ce qui peut se passer dans une session de travail :

La séance est construite autour de l’écoute, du questionnement, de la clarification, de la confrontation (avec un professionnel tantôt confrontant et interventionniste, tantôt rassurant et encourageant) pour accompagner (pour le client se libérer des peurs, freins, obstacles….). Quelque soient les écoles, les thérapies orientées « solutions » mettent l’accent sur les différents points ci-dessous :

L’identification de l’objectif, qu’il s’agisse de Performance ou Mieux-être, partent toujours de l’état présent pour expliciter l’état désiré.

Une focalisation sur les processus du client/patient et la structure, le fonctionnement plutôt que sur l’histoire, le contenu ou l’attribution de signification par le sujet :

  • ses habitudes comportementales
  • ses scénarios de réussite et d’échec
  • ses schémas de pensée et d’émotion
  • ses croyances autoconfirmantes ou autoréalisatrices
  • son système de valeurs
  • ses motivations profondes, ses aspirations
  • ses mécanismes de défenses (intrapsychiques, sociaux)
  • ses figures rhétoriques et les biais cognitifs
  • ses styles et schémas
  • etc.

Il s’agira ensuite de mettre en conscience Croyances, Valeurs, Identités (et le cortège d’émotions et sentiments associés : estime de soi, confiance, etc.) pour en revisiter si nécessité et accord du client leur pertinence, leur place et pondération, leurs organisations entre elles et dans la structuration globale qui harmonise l’ensemble au sein la personnalité du client.

Dans les deux cas, le professionnel saura passer de la trame au protocole pour faciliter les processus de changements, d’adaptation, de libération (compulsions : pattern, schéma, schèmes, scénario, etc.), d’équilibration en faisant appel à sa caisse à outils en étroite relation avec son domaine d’expertise, le choix des domaines d’interventions, le tout dans le respect du contrat.

Redonner au client une lecture sur lui-même et ses conduites peut passer par une éducation à certains concepts (Analyse Transactionnelle ; Analyse Systémique ; Styles cognitifs, conatifs, de conduites) et parfois par une investigation outillée : passation de test de personnalité (NEO PI, MBTI), de grille d’analyse (orientations/compulsions des conduites comme l’Ennéagramme) et autres outils de classification caractérologiques, la passation du test étant parfois moins efficace que la mise en conscience des typologies afin que le client face vivre et évoluer sa propre image, sachant les processus évolutifs et adaptatifs.

Le professionnel donnera le cadre au client pour structurer son passage à l’action (plans, timings, moyens,…) et les outils donnés au coaché entre les séances pour favoriser les changements (sur lui, en communication, compétences relationnelles,….) via des exercices ou prescriptions de taches, ancrages, rituels, etc.

Laisser un commentaire