Frédéric m’a sorti de ma boite.

Il est toujours intéressant de rencontrer quelqu’un de bienveillant, surtout quand cette bienveillance vous mène doucement vers une douceur de vivre. Dépasser son passé pour profiter du moment présent sans angoisse des jours à venir. En ce qui me concerne, il n’y a plus de crise, plus d’angoisse. On se posera toujours des questions parce que l’humain est ainsi fait, être sûre que tout ira bien, être sûre de tout, conditionner notre vie demain !
C’était mon cas, suis toujours humaine, lol, mais les choses ont changé. Je ne m’angoisse plus de la solitude, au contraire, j’ai appris à bien la vivre, grâce aux quelques séances avec Frédéric sur Caen, à vivre avec moi, et c’est vrai que ce n’était pas si évident ! lol, .
Apprendre à vivre avec soi même n’est pas chose aisée, parce que l’on se plie tout enfant du désir de l’autre, des parents des amis ! Même quand l’on grandit, le schéma reste. L’attente de l’autre, la reconnaissance, ce besoin incommensurable de se sentir bien avec la personne en face parcequ’il vous porte de l’affect. Allez avec Frédéric, j’ai dû faire 3 séances, 4 à tout casser ! il y a un an. Dans un premier temps, grâce à ses conseils sur l’auto-hypnose, que j’ai suivi

1) j’ai commencé à faire des nuits complètes,
2) je suis retournée tranquillement vers mon passé sans colère,
3) j’ai assumé le fait que l’on ne m’abandonnait pas mais que j’étais tellement dans la recherche de l’autre pour un soit-disant équilibre que je me perdais à chaque fois,
4) suis bien dans mes baskets, j’ai plein d’envies, la peinture m’a aidée.

Frédéric m’a sorti de ma boite. J’apprends à vivre avec moi même et mes vrais besoins. Je ne suis plus dans le conflit, je ne cherche plus l’amour inconditionnel, je ne cherche plus à être sure de quoi que ce soit.
Aujourd’hui je n’attends rien des autres, ni la reconnaissance au niveau boulot ou amour.
Aujourd’hui je vais nettoyer mon jardin et semer. Et demain, c’est demain et je le vis bien.
Désolée pour cette longue lettre, car c’en est une.
Merci Frédéric, Merci .

Cet article a 1 commentaire

Les commentaires sont fermés.